En tant qu'entreprise active dans le domaine des soins de santé, Janssen a la responsabilité de travailler au bien-être des patients, mais également à celle de ses collaborateurs. L'entreprise investit dans l'excellente santé de ses collaborateurs et est, à ce titre, souvent montrée comme exemple à suivre.

Sur le Campus Janssen ces dernières années, plusieurs initiatives ont vu le jour, dans le cadre du Healthy Future 2015, une série d'objectifs formulés par la maison-mère Johnson & Johnson. Ces objectifs sont, entre autres, de promouvoir la santé et le bien-être des collaborateurs. En 2013 également, les initiatives ont pu compter sur un enthousiasme et un intérêt toujours présents.

Profil de santé

1 244 collaborateurs ont établi en 2013 leur Profil de santé. Il s'agit d'un rapport détaillé et confidentiel, qui esquisse l'état de santé du collaborateur sur la base des réponses données par celui-ci à une série de questions sur son style de vie actuel. Plus de 82 % des personnes ont obtenu un « Profil vert », signifiant qu'à peine 2 des 11 risques pour la santé ont été jugés défavorables. Le Profil de santé offre également des astuces et conseils permettant d'améliorer sa santé. Ce rapport peut, sur base volontaire, faire l'objet d'une discussion. Un consultant en santé du VIGEZ (institut flamand de promotion de la santé et prévention des maladies) aidera alors le collaborateur à établir un plan d'action. 

Health.jpg

Sport

musketier-sport.jpg

Les associations du personnel telles que Janssen Leeft!, le Comité des Fêtes de Geel et Janssen Sport! s'efforcent d'organiser une multitude d'activités sportives. Chaque année, plusieurs programmes Start-to-run sont organisés pour les collaborateurs et de nouveaux circuits pédestres fléchés ont été créés sur le Campus. Sur les sites de Beerse et Geel, Janssen programme des séances d'exercice physique (zumba, Pilates, yoga) toutes les deux ou trois semaines. Par ailleurs, un tournoi de beach-volley très populaire auprès des collaborateurs est organisé tous les étés. Parmi nos initiatives sportives, citons encore un tournoi de tennis, de golf et un concours de pêche, sans oublier la Journée sportive annuelle. 

Move@Janssen est un programme de coaching personnalisé encourageant les collaborateurs moins sportifs à faire de l'exercice et à améliorer leur condition physique ainsi que leur santé par le biais d'un accompagnement professionnel. En 2013, les coaches du Move@Janssen ont accompagné 157 collaborateurs dans un parcours intégral. 50 autres ont effectué plusieurs fois les tests et obtenu un avis de bouger unique.

249 collaborateurs ont participé au plus grand événement de course à pied de Flandre, le Antwerp Ten Miles. Par ailleurs, 90 collaborateurs ont vaincu le Col du Galibier, soutenant ainsi une bonne cause par le biais de Climbing for Life 2013 (recherche contre l'asthme et la mucoviscidose).

Durant cet entraînement, les travailleurs ont la possibilité d'apprendre à gérer leur énergie. C'est ainsi qu'ont été organisées des séances de tai-chi et de zumba, ainsi que des sessions de réflexion portant sur la santé dans l'alimentation et dans les jeux vidéo. Plusieurs personnes ont également pu se faire une idée de leur condition physique grâce au fitbus. L'objectif est de familiariser au moins la moitié des collaborateurs du Campus Janssen aux principes de la gestion de l'énergie individuelle d'ici fin 2015. EFPIL est une collaboration entre Global Health Services (GHS) et le Human Performance Institute (HPI), organisation reprise par J&J en 2008. Pour de plus amples informations : www.hpinstitute.com. 

Musketiers_HOR_LOGO.jpg

L'offre alimentaire a elle aussi été revue en 2013. Un diététicien du VIGEZ a analysé la composition des plats proposés au sein du restaurant d'entreprise et les distributeurs proposent désormais des en-cas sains. 

Par ailleurs, Janssen accorde une attention toute particulière aux journées annuelles de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui mettent en exergue des maladies telles que le sida, l'hépatite, Alzheimer, etc. afin de sensibiliser davantage les collaborateurs à ces maladies pour lesquelles le Campus Janssen développe des médicaments.

Les initiatives soutiennent la Déclaration de politique en matière d'environnement, de sécurité, de santé et de durabilité.

Projet RAPSY : bien-être au travail

Sur le Campus Janssen, il existe un groupe de travail distinct, actif dans le bien-être psychosocial, et dans lequel des représentants de l'employeur et des travailleurs, le Service de prévention et les RH travaillent ensemble à des actions relatives au bien-être des collaborateurs. L'une des réalisations importantes de ce groupe de travail est le projet RAPSY, une approche véritable de « l'analyse des risques pour le bien-être psychosocial au travail ». Le groupe de travail a adopté une perspective plus large en se demandant comment cela permettrait d'instaurer une culture du dialogue, de la collaboration, du feed-back, du respect et de la valorisation de la diversité. 

rapsy-poster.jpg

L'approche consiste à réunir pendant environ une journée toutes les équipes autour du thème du bien-être. Au cours de consultations individuelles et d'une discussion de groupe, les équipes répondent à trois questions : Quels sont les trois composants du bien-être psychosocial qui contribuent le plus à notre bien-être ? Quels sont les trois composants qui engendrent la charge la plus importante ? Et qu'allons-nous faire concrètement ? Cette réflexion débouche sur un plan d'action qui met l'accent sur les tâches que l'équipe peut réaliser et suivre elle-même. Idéalement, chaque équipe participant au projet RAPSY devrait organiser une fois par an un moment de concertation portant sur le bien-être psychosocial afin de discuter des résultats et d'ajuster les points d'action. L'équipe peut y discuter et revoir les points d'action et les résultats.

Depuis la phase pilote, le projet s'est développé. Les réactions sont positives. Depuis lors, plusieurs collaborateurs ont suivi une formation afin de faciliter les ateliers RAPSY. Lors des premières sessions d'équipes, la gestion était encore entre les mains de consultants externes. En fonction de l'expérience acquise, une boîte à outils sera développée et rassemblera toutes les connaissances et l'expérience acquise. Ce faisant, nous souhaitons que la responsabilité à l'égard du bien-être psychosocial se situe chez les cadres dirigeants et les collaborateurs mêmes. 

Initiatives de bien-être

Janssen porte une attention particulière au bien-être psychosocial de ses collaborateurs. Janssen applique une multitude de mesures préventives afin de réduire la charge psychosociale qu'engendre le travail. Chez Johnson & Johnson, le Campus Janssen fait œuvre de pionnier dans cette approche préventive. En effet, l'organisation souhaite prendre ses entières responsabilités afin de prévenir ou réduire la charge psychosociale.

L'offre psychosociale repose sur différents piliers stratégiques. Le premier pilier est un soutien et des conseils personnalisés aux collaborateurs (curatif). L'offre curative propose un soutien personnalisé aux collaborateurs. Il s'agit d'une offre de services qui permet d'assister les collaborateurs dans les questions ou difficultés qui peuvent influencer le bien-être individuel et/ou les performances au travail. Même en temps de crise, une personne reste disponible. Il s'agit de personnes de confiance internes, d'un psychologue interne et d'un conseiller externe (EUPORA). Janssen peut ainsi prévoir jour et nuit le soutien nécessaire.

Le second pilier englobe les actions préventives, telles que le projet d'analyse des risques pour le bien-être psychosocial (RAPSY), l'éducation et la formation. Sous l'éducation et la formation, on retrouve entre autres, un « Toolkit for Resilience » ainsi que des ateliers organisés sur le thème de l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle. 

 

Depuis l'implémentation de RAPSY en octobre 2012, 600 personnes ont déjà pris part au programme. RAPSY est basé sur 3 principes : une discussion sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, la mise en place d'actions concrètes et la création d'une culture de dialogue ouvert. Janssen NV a développé cette méthode interactive et proactive afin de promouvoir le bien-être psychosocial. La loi sur le bien-être oblige les entreprises à élaborer une politique s'intéressant à la charge psychosociale engendrée par le travail.

Les troisième et quatrième piliers répondent à la politique et veillent à ce que les initiatives relatives au bien-être soient conformes aux besoins de Johnson & Johnson Belgique. La stratégie de communication vise la clarté sur la manière dont Janssen agit, afin que tout un chacun connaisse le rôle qu'il a à tenir.

Durabilité Sociale

Janssen prend ses responsabilités à l'égard de ses collaborateurs, des patients, ainsi que des collectivités locales et internationales.

C'est pourquoi il travaille à une mise en œuvre responsable du talent et veille à la santé physique et mentale, à la sécurité ainsi qu'à la formation continue de ses collaborateurs.

Janssen encourage les associations de patients à réaliser leurs projets en toute indépendance. Janssen consacre une attention particulière à la formation des  jeunes, à l'information du voisinage et à son engagement dans des projets locaux.

L'accessibilité et le caractère abordable des soins de santé sont au centre des préoccupations internationales de J&J ainsi que de Janssen, qui soutient également des projets philanthropiques spécifiques.